Au poids

Image

Parmi mes belles découvertes de cette année off, il y a le magasin de fringues au kilo des Marolles, dans l’ancien café Melting Pot (qui existait vraiment donc). Tout à 6 ou 7 euros le kilo. A la caisse, une balance, bien entendu. Quand on me complimente sur mon sac, je réponds « 300 g! ».

J’adore ce concept. Il pourrait s’étendre à plein de choses. Etre payée au poids, ce serait cool. Je dis ça parce que j’ai pris 5 kilos cette année et que j’hésite à faire régime avant de trouver un job. Ce ne sera pas facile de garder le cap. Surtout cet été. Les copines te proposent plus facilement des salades. Il n’y a plus le rituel de la glace après l’école. Le chocolat, ça fond dans mon sac quand il fait chaud.

Je ne peux même pas tricher en montrant un certificat de poids d’avant. J’ai jamais pesé autant que maintenant. Peut-être enceinte, c’est vrai. Ah ben non, le carnet médical de Pichepote m’informe que non. Peut-être que si la pesée se fait à la signature du contrat, j’ai mes chances. Ils vendent des poids de chevilles qu’on peut cacher sous son pantalon chez Decathlon, non? Mais oui, comme dans les magazines quand tu vois Madonna faire son shopping. Ah ben, non, ça me ferait faire du sport sans le vouloir, ces machins-là. Pfff… je préfère le salaire en fonction de l’expérience, finalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s