Négociation à Plopsaland

Image

« Je vous rappelle demain à 14 h. Ok pour vous? » Check agenda: Plopsaland toute la journée. « Parfait! ». Ne pas tarder à parler sous, me dit ma coach outplacement, donc, ne tardons pas.

Le lendemain, mon Post-it avec mes exigences salariales collé sur la boîte à tartine de Pichepote, je suis prête. La sonnerie de mon GSM est en mode max. Je prends soin de virer l’intro de « La poupée qui fait non » pour un rétro « Dring » stridant et contrastant mieux avec le fond sonore du parc. « Zo gaat de kabouterdans… », « Ik ben Mega Mindy, Mega Mindy. Een echte superheld… »… (Note pour plus tard: sonnerie en mode positif à envisager. A retirer mon 1e jour de travail.). GSM en main, donc. Check toutes les 5 minutes du GSM et de l’état du Post-it. Pas cool: le panneau « Avertissement » de la rivière sauvage ne précise pas la qualité de la connexion Belgacom.

Mais… mais… qui n’a pas fermé son jus d’orange avant de le ranger dans le sac??? Finalement, parler sous, ça peut attendre.

Publicités

2 réflexions sur “Négociation à Plopsaland

  1. Ah ah la vie professionnelle est pleine d’imprévus. Conséquence: les parents sont en général mieux à même de gérer et outre-passer les imprévus que ceux qui ne le sont pas.
    Bon OK, c’est un gros stéréotype, mais en même temps, ce n’est pas vraiment faux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s