Jamais prof de math, non

Image

J’ai une relativement bonne mémoire. J’ai réussi à digéré des kilos de syllabus à l’unif’ et n’oublie jamais un visage (Même que ça fait parfois peur à Chéridamour quand j’agresse quelqu’un en soirée avec mes « On se connaît? » « Euh… » « Mais oui, on se connaît! »).

Par contre, les chiffres, c’est autre chose. C’est plus fort que moi, je ne retiens rien. Je me plante sur l’heure de fin des cours le mercredi midi. Je ne sais jamais si je dois donner 3 ou 4 chèques à la femme de ménage. Je souhaite souvent l’annif’ de mes copines la veille. J’oublie parfois mes codes aussi.

Mais ma petite mémoire des chiffres me rend parfois service. Petite Cervelle oublie évidemment aussi combien elle gagnait exactement en brut chez son ancien employeur. Et à un de ses derniers rdv job, Petite Cervelle a tout à fait involontairement gonflé son salaire. Son interlocuteur n’a pas moufté. Petite Cervelle non plus. C’est bon, la base de la négociation est définie. Petite Cervelle est du genre à reconnaître ses erreurs, mais ici, ce ne sera pas utile.

Petite Cervelle est parfois contente d’être Petite Cervelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s