Je, tu, il…

Image

 

    Je N’en abuse pas dans tes lettres de candidature. Toutes les phrases qui commencent par « Je », ça donne juste envie de répondre « Et ben, moi, pas!! »

    Tu N’y passes jamais, même si le recruteur – probablement néerlandophone – t’en offre dès que tu lui parles de ta passion pour la pâtisserie.

    Il Le job de tes rêves. Parle de lui comme d’un ami. Pose autant de questions que tu en avais tout à l’heure dans le métro quand tu te passais le film de ton entretien.

    Nous Ne parle pas trop des merveilleuses choses que vous avez réalisées, toi et tes merveilleux anciens collègues de ta merveilleuse ancienne équipe. Les merveilleuses choses, c’est toi qui les as réalisées. Oui, toi être merveilleux!

    Vous  Oui, oui, et oui! Intéresse-toi à ta future potentielle équipe, leurs projets, l’ambiance de travail. Ose poser des questions. Même un franc « Et vous, vous aimez travailler ici? »

    Ils Ne critique jamais tes anciens employeurs. Ils ne font plus partie de ta vie. Ils t’ont oublié, oublie-les !

    Un jour, promis, on brûlera cette brique comme on avait dit il y a 15 ans, Stef. Elle nous a trop abîmé le cerveau.

    Publicités

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s