Heures sup’

Image

A part en période de gros rush, je n’ai jamais bossé le soir. Le soir, c’est sacré, c’est la famille, je décompresse.
Et là, depuis que je cherche du boulot, je me connecte tous les soirs ou presque. Chéridamour râle un peu, me dit que je me mets trop de pression.
Je ne me mets pas trop de pression, je crois à la bonne étoile, au hasard, aux rencontres.
L’opportunité peut pointer son nez à n’importe quelle heure. Les réseaux sociaux ne dorment jamais. Quand je sors, pareil: je reste à l’affût. J’ai toujours mes cartes de visites dans ma poche. Toutes les personnes que je rencontre sont susceptibles de me guider vers le job de mes rêves. J’y crois.
« T’es comme ta mère: tu parles à tout le monde! » m’a dit dernièrement mon père. Oui, c’est comme ça et c’est probablement grâce à ça que je trouverai un job, na!

Là, mon homme et mes filles sont bientôt en vacances. Pas moi!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s